Savez-vous comment se manifeste l’occlusion intestinale ?

Symptôme occlusion intestinale : 6 signes qui alarment

Après l’appendicite, l’occlusion intestinale est la deuxième cause de douleurs abdominales et d’hospitalisation en chirurgie. Elle est réellement douloureuse et se caractérise par un arrêt partiel ou total du transit intestinal. Elle doit être prise en charge aussitôt et être traitée en urgence. Comment reconnaître les symptômes de ce mal afin de consulter au plus tôt un médecin ? Nous nous chargeons de vous faire découvrir ce qu’est l’occlusion intestinale et les symptômes par lesquels on peut la reconnaître.

C’est quoi l’occlusion intestinale ?

L’occlusion intestinale comme son nom l’indique est un arrêt du transit intestinal qui peut être partiel ou total. Elle a pour conséquence immédiate l’arrêt de l’émission de selles et de gaz. Ce blocage peut être localisé à n’importe quel niveau de l’intestin grêle ou du gros intestin. La partie en amont de l’occlusion continue de fonctionner et se remplit progressivement de liquides, de nourriture, de sécrétions digestives et de gaz. On note à la longue une inflammation de la zone. Lorsque le mal n’est pas détecté au plus vite, une perforation de l’intestin peut survenir provoquant une propagation du contenu de l’intestin dans la région abdominale. Il s’en suit inévitablement une péritonite qui est une inflammation et une infection de la cavité abdominale. On peut aussi noter par ailleurs une nécrose d’une partie de l’intestin pouvant provoquer la mort de l’individu. Il est important que le mal soit détecté afin que les soins adéquats soient prodigués.

Les symptômes de l’occlusion intestinale

Les symptômes de l’occlusion intestinale sont divers et variés. Il y en a qui ne sont pas uniquement liés à la maladie comme les vomissements, la nausée, la perte d’appétit, etc. Pour cette raison, il est important de consulter le médecin au plus vite pour une prise en charge rapide et efficace.

Arrêt d’émission de selles et de gaz

L’une des conséquences de l’occlusion intestinale est le blocage du transit, symptôme de la maladie. La digestion n’est donc pas totale et plus rien ne passe pour atteindre le rectum. Le sujet se trouve dans l’incapacité de se rendre aux toilettes. Ce cas concerne l’occlusion totale. En ce qui concerne l’occlusion partielle, on peut observer une émission par intermittence des selles.

Perte d’appétit

L’un des symptômes de l’occlusion intestinale est la perte d’appétit. Le souffrant n’a aucune envie d’ingérer des aliments puisque son transit est bloqué. En effet, le tube digestif n’étant pas prêt à recevoir des aliments envoie un message au cerveau en lui ordonnant d’éviter l’ingestion d’aliments. La perte d’appétit intervient très souvent dans le cas de maladies digestives.

Le ballonnement de l’abdomen

Il est dû à la présence de gaz dans l’abdomen. L’intestin étant obstrué à un niveau, le gaz ne peut sortir et donc s’accumule provoquant le ballonnement. Il est douloureux au toucher et provoque une sensation d’inconfort pour le sujet.

Des crampes et douleurs abdominales

Au cours de l’occlusion intestinale, les aliments et sécrétions s’accumulent et provoquent une distension de l’intestin. Des crampes peuvent se manifester ou des douleurs incessantes qui peuvent devenir chronique. Ces symptômes peuvent s’accompagner de nausées fréquentes, de vomissements fréquents en cas d’occlusion de l’intestin grêle et des vomissements moins fréquents et tardifs en cas d’occlusion du gros intestin. On note également de la déshydratation suite au vomissement, une chute de la pression artérielle et une insuffisance rénale. D’autres symptômes peuvent également apparaître comme la sécheresse buccale, mauvaise haleine, diarrhée ou fièvre.

Perforation de l’intestin

Lorsque le mal prend de l’ampleur et aboutit à une perforation de l’intestin, on note la survenue d’une fièvre sévère comme symptôme de l’occlusion intestinale.

La perforation est un trou qui survient au niveau de l’intestin grêle ou du côlon suite à l’accumulation de nourriture dans l’intestin. De la nourriture, des bactéries ou des matières fécales peuvent s’écouler par ce trou et causer des abcès qui sont une accumulation de pus. Lorsque le contenu s’écoule dans la cavité péritonéale, il y a risque d’infection, la péritonite. Un choc septique peut survenir lorsque l’infection se propage dans le sang.

Comme symptôme de l’occlusion intestinale, on peut aussi noter la nécrose d’une partie de l’intestin qui peut causer le décès du souffrant. Une perforation doit être rapidement prise en charge pour éviter les lourdes conséquences comme le décès. L’occlusion intestinale est une affection qui peut être réellement très grave. Elle mérite d’être prise en charge rapidement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *