Test & avis utilisateur du cocon pour bébé Cocoonababy

Conçu pour apporter un confort optimal au bébé dès sa séparation du nid maternel, le cocoonababy fait son apparition dans les années 2007. Les mamans l’adoptent tout de suite, ravies de cet accessoire qui facilite l’endormissement de leur bébé. Dans cet article, elles nous parlent de son efficacité et nous donnent leur avis.

Le Cocoonababy : qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un matelas doux et enveloppant qui favorise l’endormissement chez le nouveau-né. Il a la forme d’un couffin douillet et est spécialement pensé pour rappeler au bébé le confort et la douceur du cocon maternel dans lequel il a évolué pendant de nombreuses semaines. En effet, à la naissance, le nouveau-né prend brutalement conscience du changement du décor puisqu’il ne ressent plus la tiédeur douce et enveloppante ou les sensations réconfortantes du ventre maternel. Dépouillé de ses repères, le bébé éprouve de la peine à s’endormir et le manifeste par des pleurs. Le Cocoonababy procure au bébé le confort nécessaire pour l’apaiser et l’aider à s’endormir.

Le Cocoonababy : est-ce vraiment efficace ?

Malgré les avis contradictoires, l’efficacité de cette enveloppe douillette est avérée. En effet, de la naissance jusqu’à ses trois mois, bébé passe en moyenne 16 heures de temps à dormir. Ces heures de sommeil favorisent la sécrétion des hormones nécessaires à sa croissance. Lorsque le sommeil est perturbé ou peu profond, cela donne lieu à des parents épuisés car dormant également peu.
Cocoonababy a été créé de sorte à aider le bébé à prendre la position semi-fœtale propice au sommeil. De ce fait, il participe au bon développement du bébé. En cas de colique, ou de reflux gastrique, bébé pleure beaucoup. Le dispositif modère les douleurs et l’aide à s’assoupir. Peu à peu, la fréquence de ces douleurs gastriques diminue pour s’estomper définitivement. Par ailleurs, l’espace destiné à recevoir la tête du bébé sur le Cocoonababy n’est pas dur, contrairement à un matelas ordinaire. Il est moelleux, de sorte à épouser la forme de la tête et éviter toute déformation de la boîte crânienne. Il faut également ajouter comme bienfait l’amélioration de la relation entre bébé et son entourage. Allongé, le nouveau-né peut suivre des yeux tout ce qui l’entoure depuis le confort de son Cocoonababy. Son champ de vision est plus élargi que s’il était couché sur le lit les yeux rivés au plafond ou la tête uniquement positionnée dans un sens. Il prend ainsi plus vite conscience de son environnement.

Les avis sur le Cocoonababy

Voici les points de vue des parents et des professionnels de la santé néonatale.

L’avis des mamans sur le Cocoonababy

Toutes les mamans et même les papas s’accordent pour reconnaître l’utilité du Cocoonababy. Plusieurs parents avouent avoir frôlé la dépression avec un bébé qui dès la naissance ne supportait que le contact peau à peau. D’autres bébés se mettaient à pleurer dès qu’on les déposait dans leur berceau. Les parents stressés et affolés avaient alors recours au nid cocon. Leurs bébés s’endormaient alors paisiblement et même après 4 mois s’assoupissaient seuls et sereinement. Cocoonababy améliore donc la qualité et la durée du sommeil. Les parents ont également confessé que leurs bébés savourent les moments de sieste et de sommeil passés dans ce dispositif.
Au niveau du poids, le Cocoonababy est très léger et par conséquent facile à transporter. Avec bébé dedans, il est facile de le déplacer d’un point à un autre de la maison. On peut donc déposer le cocon dans le berceau une fois bébé endormi L’aspect sécuritaire garanti par la bande ventrale est très apprécié des parents. Cette bande maintient bébé en place et l’empêche de tomber. Du point de vue pratique, le nid est recouvert d’une housse qu’on peut retirer et laver.

L’avis du corps médical

Les médecins reconnaissent que le nid cocon Cocoonababy joue bien son rôle, surtout chez les prématurés. En fait, la conception de l’équipement fait suite à une série d’observations réalisées dans une unité de néonatologie d’un hôpital de Marseille. A l’époque, ce type de couffin bébé a été étudié pour répondre au besoin exprimé par les nouveau-nés prématurés. Celui de retrouver l’atmosphère calme et la position fœtale à laquelle ils ont dû être séparés prématurément. Cocoonababy continue encore d’être utilisé dans les services de néonatologie et son usage a été étendu aux enfants de 0 à 4 mois, compte tenu des bons résultats obtenus. De plus, en regard au décret de literie n° 2000-164 du 23/02/2000, il est parfaitement conforme aux normes. Cependant, habituer bébé au cocon après les 4 mois est une erreur.

Les points faibles de l’accessoire

Les avis négatifs des parents concernent le fait que le Cocoonababy ne puisse plus servir dès 4 mois. En effet, dès 4 mois, le bébé commence à se mettre sur le ventre. Le nid cocon devient alors trop étroit et pourrait même entraver ses mouvements. Le prix élevé de ce écrin sur mesure est également évoqué : il coûte entre 150 à 180 euros.

Acheter son Cocoonababy

Ce nid douillet peut s’acheter en magasin spécialisé pour la puériculture, dans les grandes surfaces ou en ligne. Il est également disponible en achat d’occasion. En France, c’est la marque Red Castle qui est mandatée pour la conception de ce nid douillet. Mais d’autres marques de Cocoonababy sont disponibles en magasin.
Avant tout achat il importe de savoir que ce nid cocon existe en trois tailles : la première taille correspond au poids d’un bébé de 1,2 kg, donc né prématurément, viennent ensuite les tailles équivalentes aux bébés de 2 et 2,8 kg.

Loin d’être un gadget futile, le cocoonababy, malgré son prix quelque peu élevé, contribue au développement et à la bonne croissance du bébé en améliorant son sommeil. Selon les avis de pédiatres, il a une action bénéfique sur la digestion du bébé d’où l’absence de coliques. N’hésitez pas à l’inclure dans votre liste d’achat et à opter pour un cocon d’occasion.

Articles similaires

    Aucun trouvé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *