Durée et traitement des hémorroïdes externes : ce que vous devez savoir

Durée et traitement des hémorroïdes externes : ce que vous devez savoir

Les hémorroïdes externes sont une maladie courante qui touche environ plus de 50 % de la population. Elles peuvent causer un inconfort significatif et affecter la qualité de vie. Les crises hémorroïdaires surviennent lorsque les hémorroïdes naturelles (réseau de veines autour de l’anus ou du rectum inférieur) deviennent gonflées et irritées. Combien de temps peut durer une crise hémorroïdaire ? Quelles sont les options de traitement disponibles est cruciales pour gérer efficacement les symptômes et prévenir les récidives des hémorroïdes externes? Trouver les réponses dans cet article.

Durée des hémorroïdes externes

La durée des hémorroïdes externes varie d’une personne à une autre, et ce, selon plusieurs facteurs.En effet, une crise d’hémorroÏdes externes peut durer quelques jours chez un individu et aller à quelques semaines chez un autre. Ainsi, la durée de la maladie dépend de  la gravité de l’inflammation, des traitements utilisés et des habitudes de vie et alimentaires.

En fonction de la durée que fait une crise hémorroïdaire, on distingue les hémorroïdes externes aiguës et les hémorroïdes externes chroniques.

Hémorroïdes aiguës

Les hémorroïdes externes aiguës ne durent que quelques jours ou semaines. Elles sont souvent causées par une poussée de constipation ou un effort intense. Les symptômes associés à la crise hémorroïdaire aiguë tendent donc à diminuer avec le repos et les soins appropriés.

Hémorroïdes chroniques

Si les hémorroïdes externes ne sont pas traités correctement ou si des facteurs de risque persistent (comme la constipation chronique ou la sédentarité), elles peuvent devenir récurrentes ou chroniques. Dans ce cas, elles peuvent durer plusieurs semaines et nécessiter une gestion plus intensive. Certains symptômes dus aux hémorroïdes peuvent être aussi des signes avant-coureurs du cancer du côlon.

Quelles sont les options de traitement des hémorroïdes ?

Pour traiter les hémorroïdes externes, vous avez le choix entre plusieurs options de traitements. Ces possibilités de traitements varient en fonction de la gravité des symptômes et de la réponse individuelle aux différentes méthodes. Voici les principales options de traitement :

Les traitements à domicile

Les soins à domicile sont souvent la première ligne de traitement pour les hémorroïdes externes. Ils sont recommandés pour les affections hémorroïdaires légères à modérées. On peut citer :

  • les bains de siège : ce traitement aide à réduire l’inflammation et la douleur des hémorroïdes. Il est recommandé de s’asseoir dans quelques centimètres d’eau tiède pendant 10 à 15 minutes. Répétez l’opération plusieurs fois par jour.
  • les compresses froides : comme la chaleur, la fraîcheur s’avère aussi bénéfique pour soulager les symptômes des hémorroïdes. Il faut appliquer des compresses froides sur la zone affectée. Ce qui permet de réduire l’enflure et l’inconfort.
  • crèmes et onguents : des crèmes sont en vente libre et contiennent des agents anti-inflammatoires ou des anesthésiques locaux. Ils ont pour rôle de soulager l’inflammation, la douleur et aident à supporter efficacement les symptômes.
  • hydratation et alimentation riche en fibres : Boire beaucoup d’eau et consommer une alimentation riche en fibres peut aider à prévenir la constipation et à réduire la pression sur les hémorroïdes. Découvrez aussi les traitements naturels pour soulager les douleurs d’estomac rapidement.

Les médicaments

Lorsque les traitements à domicile ne sont pas suffisants, des médicaments peuvent être nécessaires. Ils sont utiles dans le cas de crises récurrentes et lors de récidives.

  • suppositoires et crèmes médicamenteuses : Les suppositoires et les crèmes contenant des corticostéroïdes peuvent réduire l’inflammation.
  • médicaments oraux : Dans certains cas, des médicaments oraux peuvent être prescrits pour réduire la douleur et l’inflammation.

 Interventions médicales

Pour les cas graves ou persistants, des interventions médicales peuvent être nécessaires.

  • ligature élastique : Cette procédure consiste à placer une petite bande autour de la base de l’hémorroïde pour couper l’approvisionnement en sang, provoquant ainsi sa rétraction.
  • sclérothérapie : Une solution chimique est injectée dans les hémorroïdes pour les rétrécir.
  • hémorroïdectomie : Dans les cas sévères, une chirurgie peut être nécessaire pour enlever les hémorroïdes.

Prévention des récidives

Une fois les hémorroïdes traitées, il est important de prendre des mesures pour prévenir les récidives. Voici quelques conseils pratiques :

  • maintenir une bonne hygiène anale : Nettoyer doucement la zone anale après chaque selle.
  • éviter de rester assis trop longtemps : Alterner entre positions assises et debout pour réduire la pression sur les veines anales.
  • Éviter de forcer lors des selles : utilisez des laxatifs doux si nécessaire pour éviter la constipation.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *